Le B.A.BA de Béa

… Journal de bord d'une débutante…

Douillette d’été…

1 commentaire

… ou comment se planter sur quelque chose de relativement simple…!!!
Il commence à faire chaud, et je n’ai plus de douillette (ou gigoteuse, ou barboteuse, au choix…) suffisamment fine pour le petit bonhomme. J’en avais bien fait une pour la Minouchette, mais elle est déjà trop petite pour le peetit bonhomme, c’est que ça grandit ces petites bêtes là !
Du coup, hop ça revient en tête de liste! Tant pis pour ma garde-robe d’été, je sens que au rythme auquel je couds je ferais de toutes façons mieux de m’atteler directement aux vêtements pour cet automne si je veux pouvoir porter mes créations dès que je les finis ! Bref, c’ets un autre sujet…
Donc la douillete (ou gigoteuse, ou barboteuse, ou… ce que vous voulez…). Celle de la Minouchette avait été fait sur le modèle du livre « Intemporels pour bébé », mais pas envie de refaire la même, car les boutons sur le côté c’est pas franchement pratique avec un asticot gesticulateur, donc plutôt envie d’une longue fermeture éclair sur le côté (oui oui, même pas peur !). Il y a bien un modèle dans le joli livre offert par ma soeur : «  », mais il est en taille 12 mois (oui c’est l’inconvénient de ce livre, chaque modèle est accompagné d’un patron en une seule taille) et il n’y a pas de zip non plus.
Allez, soyons folles, je pars de ce patron, je l’agrandis et je mets un zip à la place des petits liens… après tout, ce n’est qu’une douillette ((ou gigoteuse, ou barboteuse, ou…) donc ça ne doit pas être bien compliqué, je ne suis plus une débutante, j’ai déjà cousu des choses bien plus compliquées !
Mouais… voyons voir…

douillette 1_PM

Donc première étape : j’achète le tissu
Bon là pas de soucis (pour le moment en tout cas…) : je trouve un joli coton dinosaures (ça c’est surtout pour plaire au grand bonhomme en fait !) et un autre coton rouge profond pour la doublure. 1m de chaque, ce sera parfait (et pas trop cher).

Deuxième étape : j’agrandit le patron !
En théorie : facile : je coupe en deux mes pièces devant et dos et je rajoute un empiècement au milieu pour les faire plus longues, en faisant en sorte que ça ne dépasse pas 1m.
En pratique : un peu plus compliqué que prévu : en ajoutant un empiècement, ça merdouille au niveau de la largeur, puisque les devant et dos ne sont pas droits dans la longueur, ils vont en s’élargissant ! Bon pas de panique, on réajuste tout ça en redessinant le bas… En plus ça rajoute un peu de largeur c’est pas plus mal, il sera plus à l’aise.

Troisième étape : je coupe le tissu
En théorie : facile : je pose les 2 pièces du patron, je trace, je coupe. Ce n’est pas l’étape que je préfère faire, mais normalement pas de difficultés !
En pratique : aie ! : mon tissu rouge impec, mais mon tissu dino je ne sais pas, elle a du m’en mettre un peu moins, ou alors plus vraisemblable quand j’ai agrandit mon patron de base, j’ai fait en sorte que ça ne dépasse pas 1m, mais en me basant sur la pièce devant. Or la pièce dos est plus longue puisqu’il y a les bretelles qui viennent se rabattre sur le devant ! Et donc mon joli tissu dino n’est pas assez long pour caser les bretelles de la pièce dos ! Pas de panique, Maman est là et me donne la bonne idée : faire un empiècement rouge dans le dos, pour caser les bretelles. Comme ça en plus ça fait une petie fantaisie. Allez, va pour l’empiècement !

Quatrième étape enfin : je couds !
Je commence par le zip. J’ai consulté des tutos sur internet et finalement ça ne se passe pas si mal. Ce n’est pas la première fois que j’en pose et finalement ce n’est pas si compliqué que ça.
Par contre, vient le moment de coudre ensemble les parties devant et dos du tissu extérieur et de la doublure… et là… argh… mais qu’est-ce qui s’est passé ??? Ca ne coincide pas du tout ! Le dos est plus large que le devant, je ne peux pas les rejoindre ! Pfff… je me suis plantée quand j’ai redessiné le bas des pièces, je pensais pourtant les avoir superposées pour que ça colle bien justement, mais apparemment non…
Bon ben bidouillage alors… Sur la doublure c’est pas grave ça ne se voit pas, mais sur l’extérieur c’est dommage !

Maintenant que je suis rentrée dans ma période « fini l’approximation, l’à peu près, je m’applique et je soigne mes finitions »… ben c’est raté pour le coup !
Que ce soit sur un ouvrage aussi facile en théorie, ça m’énerve encore plus !
Bon je sais bien ce que j’aurais dû faire : découdre pour retailler mes pièces et recommencer… mais comment dire… mon temps couture étant très limité, j’ai vraiment eu la flemme de repasser encore du temps là-dessus… et puis c’est une douillette (ou…), donc à par moi personne ne verra les défauts… c’est moins grave… Mais bon, on essaiera de faire mieux quand même la prochaine fois !

Ma fermeture… pas trop moche je trouve !

douillette 2_PM

Là par contre, c’est le point bidouillage pour faire correspondre les 2 côtés pas de la même largeur…

douillette 3_PM

Le raccord pour cause de pas assez de tissu !

douillette 4_PM

douillette 5_PM douillette 6_PMEt là j’ai voulu prendre de jolies photos dans l’olivier, au soleil… C’était sans compter sans le vent qui s’est levé et qui a fait tourbillonner ma douillette dans tous les sens ! Impossible de prendre des photos convenables !

douillette 11_PM douillette 10_PM douillette 9_PM douillette 8_PM douillette 7_PM

 

Publicités

Une réflexion sur “Douillette d’été…

  1. Pingback: Couture mini pour changer… | Le B.A.BA de Béa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s